L’organisation mondiale de la santé a jugé inutiles mardi les interdictions de voyages qui « n'empêcheront pas » la propagation du nouveau variant du coronavirus Omicron.
« Les interdictions générales de voyager n'empêcheront pas la propagation de ce variant, » a estimé l'OMS dans un document technique, recommandant toutefois aux personnes vulnérables et non vaccinées, notamment à celles âgées de 60 ans et plus, de « reporter leurs voyages dans les zones de transmission du coronavirus. »