Près de trois millions de tickets pour la Coupe du monde au Qatar ont été vendus, a annoncé la Fifa dimanche, révélant également que le tournoi devrait lui rapporter une somme record de 7,2 milliards d'euros (7,5 milliards de dollars) d'ici à la fin de l'année.

Ces 7,2 milliards d'euros représentent les revenus générés depuis quatre ans par l'instance dirigeante du football mondial, et dépassent d'un milliard l'estimation initiale.

Un porte-parole de la Fifa a indiqué à l'AFP que 2,95 millions de billets avaient été vendus avant dimanche, jour du match d'ouverture entre le Qatar et l'Équateur à Al-Khor, dans le nord-est de l'émirat gazier.

Le président de la Fifa Gianni Infantino s'est réjoui devant les 211 membres de la fédération internationale que ces "chiffres fantastiques" aient été atteints "en dépit de la Covid, en dépit de différentes crises dans le monde". 

Le Qatar a déjà vendu plus de tickets que la Russie, qui en avait écoulé 2,4 millions lors du Mondial-2018.