Les Nations Unies ont déclaré, jeudi, qu'une série de crises sans précédent, provoquées par le Coronavirus, avait fait reculer le monde de 5 ans en arrière dans les domaines de l'éducation, de la santé et du niveau de vie.

Dans son rapport, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a déclaré que pour la première fois depuis sa création il y a plus de 30 ans, l'indice de développement humain mondial a reculé deux années de suite, en 2020 et en 2021.

Le rapport onusien indique que l'indice de développement progressait de façon continue depuis des décennies, cependant, il avait commencé à baisser en 2020 et a continué de baisser en 2021, effaçant des années de développement.

La pandémie de la COVID-19 est le principal moteur du déclin mondial, notant que les crises politiques, financières et climatiques "n'ont pas laissé de temps pour se rétablir".

Le même rapport décrit un monde "perturbé" en raison du changement climatique, la mondialisation et la polarisation politique "sans précédent".