Le gouvernement grec a interdit les célébrations publiques de Noël et du Nouvel an et imposé le port du masque en plein air pour tenter de ralentir la diffusion du variant Omicron du coronavirus, a annoncé jeudi le ministre de la Santé.

A partir de vendredi, les Grecs devront porter deux masques l'un sur l'autre, ou un masque assurant une protection importante (type FFP2) pour utiliser les transports publics ou se rendre dans les supermarchés, a ajouté Thanos Plevris pendant une conférence de presse.

Les visiteurs étrangers sont "fortement encouragés" à faire deux tests PCR à quelques jours d'intervalle avant leur arrivée en Grèce.

Le ministre de la Santé a indiqué que de nouvelles mesures de restriction seraient sans doute annoncées début janvier, concernant principalement les évènements sportifs et les spectacles, afin d'essayer d'éviter un reconfinement.

La Grèce n'a pour le moment signalé que quelques dizaines de cas de contamination par le variant Omicron mais le gouvernement "surveille la situation de près", a-t-il dit.

Les autorités grecques ont fait état de 5.641 nouveaux cas de contamination et 69 décès en 24 heures mercredi, alors que 65,7% des quelque onze millions de Grecs sont entièrement vaccinés contre le COVID-19. 

 

(Reuters)