Le nombre de cas de contamination au coronavirus recensés dans le monde a dépassé mercredi le seuil des 12 millions, selon un décompte de Reuters, et plus de 546.000 décès liés à l'épidémie ont été enregistrés.

Il s'agit d'un nombre de contaminations trois fois supérieur aux cas de grippe recensés chaque année, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

De nombreux pays durement touchés par la pandémie ont entrepris un assouplissement des restrictions imposées face à la crise sanitaire, tandis que d'autres comme la Chine et l'Australie ont remis en place des mesures de confinement pour contrer l'apparition d'une nouvelle vague de contaminations.

Le premier cas a officiellement été rapporté début janvier en Chine continentale, et le coronavirus a alors contaminé 6 millions de personnes en 149 jours.

Ce bilan a doublé en seulement 39 jours, montre le décompte effectué par Reuters sur la base de données officielles.

Le premier décès lié au COVID-19, la maladie provoquée par le virus, a été signalé le 10 janvier à Wuhan, dans la province chinois du Hubei, berceau de la pandémie avant que celle-ci ne se propage en l'Europe puis en Amérique.

Plus de la moitié des cas recensés au total dans le monde l'ont été sur le continent américain, où se sont produits près de la moitié des décès signalés au niveau mondial.

(Reuters)