La commission de contrôle des espaces pour enfants relavant du gouvernorat de la Manouba a décidé d’interrompre les activités de 55 espaces anarchiques.
Ces décisions ont été prises suite à un travail d’inspection ayant détecté 147 espaces anarchiques pour enfants répartis dans les différentes délégations du gouvernorat.

La majorité des espaces anarchiques se trouvent dans la délégation de Douar Hicher (37 espaces) suivi d’Oued Ellil (24), Borj Amri (22), La Manouba (18), Tebourba (15), Jedeida (9), Battane (5) et Mornaguia (4), selon le rapport de la commission.

D’après la même source, 70% des espaces anarchiques sont non-conforme aux dispositions du cahier des charges et travaillent sans autorisation.

Le gouvernorat de la Manouba compte 190 jardins d’enfants légaux accueillant 6 mille enfants et 200 garderies scolaires et 10 crèches en plus 48 structures pour cours particuliers, selon le commissaire régional de la femme de la famille et de l’enfance, Ali Belhadi.