Des élèves du secondaire et leurs parents ont protesté jeudi, devant le siège de la délégation régionale de l’éducation.
Ils dénoncent l'état de l’infrastructure des établissements scolaires, et ce suite à l’effondrement de parties des toits de 14 salles de classes. Certains cours ont été suspendus.
Les protestataires ont demandé l’intervention du ministre de l’Education pour assurer une année scolaire en sécurité.