Le porte-parole du tribunal de première instance de Sousse 2 Ali Abdelmoula a assuré mercredi, que « le juge d’instruction a publié 7 mandats de dépôt à la prison de Messaâdin contre des employés de la municipalité de Hammam-Sousse et de la maison de jeunesse, pour viol d’un mineur. »
Abdelmoula a indiqué à la correspondante de Shems Fm, dans la région, que « les accusations de viol peuvent aller jusqu’à la prison à vie. »
Notons que le délégué de l’enfance à Sousse a informé le ministère public d’une affaire de viol d’un enfant de 16 ans par des employés à la municipalité de Hammam-Sousse et à la maison de jeunesse, alors que l’enfant rendait visite à son père, employé à la même municipalité.