La police judiciaire à Sousse a tendu un guet-apens pour deux personnes (26 et 28 ans) pour formation et possession de stupéfiants.
Le ministère de l’Intérieur a indiqué jeudi 4 mars, qu’en inspectant la maison de l’un d’entre eux, 5850 pilules d'ecstasy ont été trouvés.
Le ministère public a autorisé la garde à vue de ces derniers, en plus d’une troisième personne.