La porte-parole du ministère de l’Intérieur Fadhila Khelifi a assuré qu’il existe « des menaces sérieuses contre le président de la République Kais Saied et l’établissement de la présidence. »
Lors d’une conférence de presse tenue vendredi, au siège du ministère de l’Intérieur, elle a indiqué que « ces menaces ont été identifiées après plusieurs informations selon lesquelles le président est visé. »
« Des parties externes et internes seraient impliquées en vue de mettre le chaos dans le pays »a-t-elle ajouté.