Le ministère de l’Agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche a entamé jeudi, le contrôle de 26 laboratoires de calibrage relevant de l’Office des céréales, des coopératives centrales et des centres de collecte privés en prévision de la récolte céréalière estimée cette année entre 18 et 20 millions de quintaux.

Les travaux de contrôle visent à identifier les équipements de calibrage et à actualiser l’application informatique utilisée pour l’obtention des bulletins d’analyses utilisés pour le paiement des producteurs des céréales, a précisé le ministère dans un communiqué.

Le département organise jeudi, toujours dans le cadre des préparatifs de la moisson, une session de formation en matière de récolte, au profit des représentants des commissariats régionaux de développement agricole et des Unions régionales de l’agriculture et de la pêche, lesquels sont membres des commissions régionales de l’examen des plaintes des agriculteurs relatives à l’analyse et au calibrage de leurs productions remises aux centres de collecte.

Quelque 350 participants ont pu participer aux sessions de formation organisées par le ministère depuis début mai 2022, sur l’échantillonnage, modes de stockage et de préservation des stocks afin d’éviter le stockage anarchiques. Des sessions de formation en matière de calibrage et étalonnage ont eu également lieu au profit du personnel des laboratoires pour faire connaitre les normes de qualité tunisiennes actualisées dans ce domaine.