Le secrétaire général adjoint de l’Union générale Tunisienne du Travail chargé du règlement intérieur Farouk Ayari a dénoncé « le traitement de Najla Bouden avec le dossier de réformes des établissements publics. »
En marge des travaux du comité directeur de l’union Régionale à Sfax, Ayari a assuré que « le gouvernement actuel n’est pas encore prêt ni sérieux au sujet des réformes des établissements publics. »
« Le gouvernement veut des réformes sur mesure qui comprend la cession des établissements qu’il trouve irréformable. »a-t-il ajouté.