Les dénonciateurs de corruption observeront samedi 21 mai, à 10h, un rassemblement de protestation devant le palais du gouvernement à La Kasbah, pour demander l’ouverture des enquêtes délaissées et juger les corrompus, selon Hana Ayed, lors de son intervention dans Shems Maak vendredi 20 mai.
Ayed a ajouté que « les dénonciateurs ont été harcelés et accusés à tort. »
Elle a assuré que « les dénonciateurs n’ont plus aucun refuge après la fermeture de l’instance de lutte contre la corruption. »