Le réseau ferroviaire en Tunisie connaît actuellement une grève générale inopinée, à cause du retard dans le versement des salaires, a révélé Larbi Yaâkoubi, secrétaire général de la Fédération générale des chemins de fer tunisiens relevant de l'Union générale tunisienne du travail (UGTT).
Lors de son intervention dans Houna Shems mercredi, Yaâkoubi a indiqué que la grève ne sera levée qu’après le versement des salaires.
Il a assuré par ailleurs, que « c’est une première dans l’histoire de la SNCFT. »