La cour des comptes vient d’entamer une mission de contrôle au ministère des affaires sociales qui concernera essentiellement les aides financières exceptionnelles accordées aux familles démunies et au revenu limité, impactées par la crise sanitaire de la COVID-19.

Dans une déclaration à l’agence TAP, le président de la cour des comptes, Nejib Ktari, a souligné que cette mission s’inscrit dans le cadre d’un programme de contrôle horizontal lancé à la fin de la saison estivale écoulée pour englober tous les programmes et toutes les mesures prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du coronavirus en Tunisie aux niveaux économique, sanitaire et social.

Les aides financières exceptionnelles accordées aux familles démunies et au revenu limité impactées par la COVID-19, sont financées par la banque mondiale moyennant un crédit de 300 millions de dollars (environ 900 millions de dollars).

Jusqu’au 13 octobre dernier, 238 millions de dinars ont été dépensées en faveur de 793 342 familles.