Le ministère de la Famille, de la Femme, de l’Enfance et des Personnes âgées a réaffirmé son plein engagement à continuer à soutenir et à défendre les droits des femmes et des filles en milieu rural et continuer d’oeuvrer afin de valoriser leur rôle dans la société.

Dans un communiqué publié à l’occasion de la Journée internationale des femmes rurales, célébrée le 15 octobre de chaque année, et placée sous le signe « Renforcement de la résilience face à la crise climatique des femmes et des filles en milieu rural », le ministère a souligné la volonté de valoriser le rôle des femmes et des filles en milieu rural qui ont fait preuve, pendant la crise de la pandémie du coronavirus, « de prise de conscience, de responsabilité et d’engagement ».

Le ministère a mis l’accent sur la nécessité de poursuivre la mise en œuvre des axes de la stratégie nationale d’autonomisation économique et sociale des femmes et des filles en milieu rural et d’entamer l’évaluation de son programme d’action avec toutes les parties concernées pour identifier les principales difficultés et chercher à les surmonter à travers l’adoption de plans d’action à court et moyen terme à même de répondre aux exigences de l’étape, notamment à la lumière des répercussions de la crise du Covid-19.

Le ministère a, également, évoqué les efforts déployés en vue de mettre en œuvre la stratégie nationale relative au changement climatique et genre, soulignant l’importance de la contribution de toutes les parties à faire réussir la participation de la République tunisienne à la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques COP 26 prévue à Glasgow, en Grande-Bretagne, en novembre prochain.

Le ministère a indiqué que la célébration de la Journée internationale des femmes rurales représente une occasion pour rendre hommage au rôle important joué par les femmes et les filles en milieu rural pour assurer la sécurité alimentaire en Tunisie et souligner leur contribution à l’amélioration de la capacité d’adaptation aux changements climatiques.