« 7 diplômés sur 10 de la formation professionnelle sont recrutés moins de 2 ans après l’obtention du diplôme »,a déclaré mardi le directeur général de l’Agence Tunisienne de la formation professionnelle (ATFP) Zied Rouissi.
Il a aussi indiqué en marge du démarrage de la nouvelle année de formation professionnelle que, près de 15 mille jeunes parmi un total de 20 mille diplômés annuellement des centres de formation professionnelle bénéficient d’opportunités de travail dans des entreprises économiques moins de 2 ans après l’obtention du diplôme. Et d’ajouter que 50% des apprenants sont recrutés en tant que stagiaires.

« Des chefs d’entreprise accordent la priorité d’emploi aux stagiaires qui sont déjà intégrés en milieu professionnel. Les spécificités de la formation, qui est d’une durée de 6 à 8 semaines favorise des opportunités d’emploi et répond aux attentes des apprenants » a-t-il signalé.

Formation à la carte
Rouissi a, en outre, dévoilé que les centres publics ont lancé le processus de formation à la carte aux profit des entreprises. Et ce avec la coordination des organisations professionnelles.

Il a ajouté que la plupart des spécialités ont connu une forte demande de la part des nouveaux apprenants. Et ce malgré le refus par les jeunes de certaines spécialités telles que la menuiserie.

En contre partie, le directeur général a affirmé que l’affluence aux métiers de la coiffure dans les centres publics de formation a baissé. Elle connait par contre un attrait dans les centres de formation privés.

« Les spécialités en mécanique, soudure et graphique attirent un nombre important de nouveaux stagiaires. Notons qu’elle offre des opportunités d’emploi à l’étranger.

196 établissements de formation
A noter aussi que, le secteur public de formation professionnelle comprend 196 établissements de formation, dont 136 centres relevant de l’ATFP, 13 centres relevant du ministère de la Défense nationale, 39 centres relevant de l’Agence de formation agricole et 8 centres relevant de l’Agence de formation dans les métiers du tourisme.

Par ailleurs, le secteur privé est composé de 1200 établissements. Ils fournissent une formation professionnelle fondamentale dont 235 établissements assurent une formation avec des diplômes certifiés.