Le président de la République Kais Saied a annoncé « un projet d’une nouvelle loi électorale. »
Dans un discours prononcé lundi, à Sidi Bouzid, Saied a indiqué que « la nouvelle loi rendra le député responsable devant ses électeurs.»
Il a ajouté que « le parlement, qu’ils souhaitent son retour, était devenu une arène de combat, de diffamation et d’insultes, où les voix s'achètent et se vendent.»