Le parti “al Watan” (la patrie) a appelé à hâter la mise en place d’un gouvernement restreint composé de 15 à 18 portefeuilles ministériels et dirigé par une personnalité compétente, sage et respectée par les citoyens ainsi que tous les acteurs nationaux.

Dans une déclaration rendue publique lundi, le parti propose de charger une équipe d’experts d’élaborer une nouvelle Constitution ou d’apporter des amendements à la Constitution, qui sera soumise au peuple par la voie d’un référendum.

Il souligne la nécessité de réviser la loi électorale de manière à permettre à une formation politique d’obtenir la majorité des voix afin de pouvoir mettre en œuvre son programme électoral. Le passage vers un régime politique présidentiel doit être soumis à un référendum, ajoute-t-il.

Al Watan met l’accent sur la nécessité de fixer une date pour les élections anticipées et le référendum, et ce après concertation avec toutes les forces vives de du pays.

Il appelle le président de la République à prendre en considération les propositions des organisations et personnalités nationales en vue d’aller de l’avant dans la voie des réformes.