Le ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l’étranger participe demain mercredi à la deuxième conférence de Berlin sur la paix en Libye.

La rencontre qui se tient au niveau des ministres des Affaires étrangères, sera marquée par la participation du gouvernement transitoire libyen participe à cette

Jerandi effectuera, parallèlement, une visite de travail à Berlin, à l’invitation de son homologue allemand Heico Mass.


Il rencontrera des responsables allemands pour examiner les moyens d’impulser les relations de coopérations privilégiées entre les deux pays, lit-on dans un communiqué du département des Affaires étrangères.

Le porte-parole des Nations unies Stephane Dujarric a déclaré mardi que la réunion vise à évaluer les progrès politique, sécuritaire, économique et humanitaire et sur le plan des droits de l’homme, depuis la dernière Conférence en janvier 2020. Elle discutera aussi des défis qui restent à relever dans la mise en œuvre de la feuille de route du Forum pour le dialogue politique libyen.

Les Nations Unies avait mis en exergue l’importance de cette réunion qui constitue l’occasion de mobiliser le soutien international nécessaire à la Libye pour lui permettre de mener à bien les prochaines échéances politiques, en particulier, les élections nationales programmées pour le 24 décembre 2021.

Pour rappel, la Tunisie n’a pas pris part à la première conférence de Berlin sur la Paix en Libye (janvier 2020). Elle avait décliné l’invitation adressée à deux jours de la date de la réunion par la Chancelière Allemande Angela Merkel.

« La Tunisie se trouve dans l’impossibilité de participer à cette conférence en raison de l’invitation, parvenue tardivement, et de la non-participation aux réunions préparatoires de la conférence qui se sont tenues depuis le mois de septembre dernier », avait publié le département des Affaires étrangères.