Le ministère des Affaires religieuses a annoncé,  lundi, le report du pèlerinage à l’année prochaine.

Ce report intervient en application de la décision du ministère saoudien du Hajj et de la Omra qui prévoit de maintenir le pèlerinage cette année avec » un nombre très limité de fidèles se trouvant à l’intérieur du Royaume.

« Le report du Hajj pour la deuxième année consécutive intervient en application de la décision des autorités saoudiennes », explique le ministère des Affaires religieuses dans un communiqué, en évoquant des raisons sanitaires dictées par la propagation de l’épidémie de coronavirus.

« Pour figurer sur les listes définitives de la prochaine saison de pèlerinage, il faut impérativement s’inscrire à l’ouverture des candidatures », affirme le ministère des Affaires religieuses.

Pour cette année, l’Arabie Saoudite va autoriser 60 000 de ses résidents vaccinés contre le coronavirus à effectuer le Hajj, grand pèlerinage à La Mecque qui doit avoir lieu le mois prochain, avait annoncé le ministère saoudien du Hajj.

En avril dernier, le royaume d’Arabie Saoudite avait déjà annoncé que seules les personnes vaccinées seraient autorisées à effectuer la Omra, petit pèlerinage musulman réalisable tout au long de l’année, à partir du début du mois de ramadan.