Une unité navale de l’armée de mer a secouru, samedi soir, au sud-est de la région El Ataya, sur l’île de Kerkennah, 101 migrants clandestins de différentes nationalités, et ce, après avoir reçu un appel de détresse à partir de la plateforme gazière Miskar, a indiqué le ministère de la Défense nationale, dans un communiqué publié dimanche.

 

Le département de la Défense a fait savoir que ces migrants, âgés de 1 à 50 ans, dont 6 femmes et 4 enfants, ont indiqué avoir pris la mer vendredi soir de la ville libyenne de Zouara, en direction de l’espace européen.

Il a, par ailleurs, noté qu’ils ont été conduits au port commercial de Sfax, où ils ont été remis aux agents de la Garde nationale afin de finaliser les démarches légales à leur égard.

D’autre part, une autre unité navale est parvenue, aujourd’hui dimanche, dans une seconde opération, à mettre en échec une opération d’immigration irrégulière, à Djerba, dans laquelle sont impliqués 13 immigrés clandestins de nationalité tunisienne (âgés de 19 à 39 ans), dont deux femmes.

Ces derniers ont été remis aux agents de la Garde nationale au port de Zarzis, pour achever les démarches judiciaires à leur égard.