La présidence du gouvernement a exprimé son ”soutien permanent au peuple palestinien frère dans sa lutte pour le recouvrement de ses droits légitimes et l’établissement d’un Etat indépendant avec al-Quds pour capitale “.

Elle a publié mardi un communiqué à la suite de l’escalade de la violence et des exactions perpétrées par l’entité sioniste dans les territoires palestiniens occupés, notamment à al-Quds, ainsi que des violations de l’intégrité de la mosquée al-Aqsa.

” Ces pratiques sont une grave violation des lois internationales“, dénonce-t-elle, considérant qu’elles ” menacent la paix et la sécurité internationales et compromettent les efforts de paix globale et équitable dans la région“.

La présidence du gouvernement réitère l’appel lancé à la communauté internationale à ” assumer ses responsabilités face à cette injustice continue, et à l’arrêt des hostilités contre les territoires palestiniens “.