La Tunisie vise à exporter, au cours de l’année 2021, environ 80 mille tonnes de fruits à noyau principalement vers la Libye, la France et l’Italie, a indiqué le Directeur général par intérim du Groupement Interprofessionnel des Fruits (GIFruits), Helmi Kalai.


Il a ajouté dans une interview accordée à l’Agence TAP que la saison d’exportation des fruits à noyau a débuté depuis avril 2021 vers les marchés italiens, français et russe et que la production des fruits à noyau est estimée à environ 284 mille tonnes, soit une hausse de 7 % par rapport à la saison écoulée.

Le Gouvernorat de Ben Arous occupe, selon lui, le premier rang dans la production nationale des fruits, suivi de Kairouan, Sidi Bouzid, puis Manouba et Béja.

Le secteur de la production des fruits en Tunisie représente environ 30 % de la valeur totale de la production agricole et contribue à l’exportation de plus de 11 % de la production totale de produits agricoles vers les marchés étrangers. Il attire, également, environ 15 % de la main-d’œuvre totale et 51 % de la main-d’œuvre saisonnière.