Le taux d’inflation a atteint 5 % en avril, contre 4,8 % le mois précédent, a annoncé, mercredi, l’Institut National de la Statistique (INS). D’après l’INS, « cette hausse, la première depuis douze mois, est essentiellement due à l’accélération du rythme des augmentations des prix des produits alimentaires (4,9 % contre 4,1 %), ainsi que des produits et services de santé (8,8 % contre 8,1 %) et du transport (2,1 % contre 1,3 %) « .

En fait, les prix de l’alimentation ont augmenté de 4,9 %, en avril 2021, sur un an, en raison de la hausse des prix des huiles alimentaires de 12,5 %, des légumes de 10 %, du groupe » lait, fromages et œufs » de 8 %.

En contrepartie, les prix des fruits étaient en baisse de 3,9 %, par rapport à leurs niveaux au mois d’avril 2020. Pour ce qui est des prix des produits manufacturés, ils ont évolué de 5,1 %, au vu de la hausse des prix des produits pharmaceutiques de 11,5 %, des matériaux de construction de 8,4 % et des produits d’entretien courant du foyer de 6,2 %.

En ce qui concerne les prix des services, ils ont augmenté de 5 %, en raison de la hausse des prix des services des restaurants et cafés de 9,8 %, des services de santé de 8,2 % et des loyers de 4,6 %.
Le taux d’inflation sous-jacente (hors produits alimentaires et énergie) a régressé à 5,5 % contre 5,6 % le mois dernier, quant aux prix des produits libres (non encadrés), ils ont augmenté de 4,9 % contre 5,3 % pour les prix encadrés.

Les produits alimentaires libres ont connu, quant à eux, une augmentation de 4,6 % contre 6,4 % pour les produits alimentaires à prix encadrés.
En avril 2021, les prix à la consommation ont augmenté de 1,1 %, après 0,7 % le mois dernier. Cette hausse est expliquée principalement, par l’augmentation des prix des articles d’habillement de 6 %, des prix de l’alimentation de 1,6 %, des prix des produits et service de la santé de 0,9 % et des prix des produits et services de transport de 0,7 %.