Le président de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE), Nabil Baffoun, a affirmé que l’instance est prête, dans le cadre de son plan stratégique 2021-2024, à organiser les prochaines échéances électorales.


Il s’agit, a-t-il ajouté, des élections du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) prévues à la fin de l’année 2022 et des élections municipales, présidentielle et législatives qui auront lieu en 2024 avec la possibilité d’organiser des élections régionales si une décision est prise dans ce sens.

S’exprimant, vendredi 23 avril 2021, lors de la séance plénière de l’Assemblée des représentants du peuple consacrée à un dialogue avec les représentants de l’ISIE, Baffoun a passé en revue les principales activités de l’instance durant la session en cours. 

(TAP)