Le directeur des examens au ministère de l’éducation Omar Ouelbeni a indiqué que de nouvelles mesures seront prises dans les centres d’examens en vue de réduire la fraude et la triche à l’épreuve du baccalauréat 2020-2021 ajoutant que les candidats à titre individuel, pris en flagrant délit de fraude seront traduits devant la justice.

Ouelbani a précisé dans une déclaration à la TAP qu’en plus des sanctions à l’encontre des candidats à savoir l’annulation des résultats de la session actuelle et l’interdiction d’inscription pouvant aller jusqu’à 5 ans, les candidats au baccalauréat qui commettent des tentatives de fraude seront traduits devant la justice en vertu de la décision publiée le 30 mars 2021 concernant l’amendement des textes organisant l’examen du baccalauréat.

“Plusieurs nouvelles mesures dissuasives seront prises au niveau des centres d’examens dont notamment la limitation du nombre des candidats à titre individuel dans les salles à 12 ou 15 pour tous les autres candidats”, a-t-il affirmé.

Il a relevé qu’une campagne de sensibilisation démarrera prochainement pour faire connaitre ces nouvelles mesures visant à organiser l’épreuve du baccalauréat.

Le directeur des examens a indiqué que le nombre des candidats individuels à l’épreuve du baccalauréat 2020-2021 est passé à 11 mille, signalant la nécessité pour ces candidats de se conformer aux mesures et réglementations en vigueur pour assurer le bon déroulement de ces épreuves.