Les besoins de liquidité bancaire se sont repliés, en février 2021, pour s’établir à 8361 MD, après 8620 MD le mois précédent et 10 757 MD un an auparavant, selon une note sur les évolutions économiques et monétaires/Avril 2021, publiée par la Banque centrale de Tunisie. Cette relative détente a été favorisée principalement, par l’effet expansif exercé par les Billets et Monnaies en Circulation (retour de 365 MD de billets au système bancaire). Ainsi, le volume global de refinancement est revenu de 8 718 MD en janvier 2021, à 8 404 MD, en février 2021.

Les interventions de la Banque centrale sur le marché monétaire se sont situées, en moyenne, à 8198 MD en février 2021, après 8258 MD en janvier, sous l’effet de la baisse des opérations d’injection de liquidité (36 MD après 232 MD en janvier 2021) et des achats fermes de bons du Trésor (3146 MD après 3215 MD).

En revanche, les opérations principales de refinancement ont enregistré une hausse mensuelle de 100 MD, en février 2021, pour atteindre 4061 MD. Également, les opérations de refinancement à 1 mois ont augmenté à 763 MD en février 2021, contre 658 MD en janvier dernier. Par ailleurs, le recours des banques à la facilité de prêt à 24H s’est atténué, en février 2021, à 496 MD, après avoir atteint 661 MD le mois précédent.

Le taux d’intérêt moyen du marché monétaire (TMM), a enregistré en février 2021, une hausse de 8 points de base par rapport au mois précédent, pour s’établir à 6,23%. De ce fait, il s’est approché du taux directeur qui est de 6,25%. Également, le taux moyen pondéré (TMP) des opérations principales de refinancement a gagné 2 pbs (points de base), par rapport au mois précédent, pour se situer à 6,30% en février 2021.