L’Organisation Al Bawsala a dénoncé ce qu’elle a qualifié de ” campagne d’arrestation arbitraire “, menée par l’appareil sécuritaire contre des activistes, mettant en garde contre toute violation des dispositions de la Constitution.

Dans un communiqué, l’organisation a dit soutenir les revendications des activistes particulièrement en matière de liberté d’expression.

Par ailleurs, Al Bawsala a invité le chef du gouvernement et ministre de l’Intérieur par intérim à mettre fin à ces dépassements ” répétés” et à poursuivre tout policier don l’implication sera prouvée.

” Le chef du gouvernement doit être auditionné par le Parlement sur ces dépassements “, a plaidé l’Organisation dans le même communiqué.