Le ministre du Transport Moez Chakchouk a avoué son regret de ne pas avoir pas lancé un appel à candidatures pour le poste de Président-Directeur général de Tunisair.
« La nomination d’Olfa Hamdi à la tête de Tunisair était une leçon à retenir.»a-t-il ajouté, lors de son audition par la commission des réformes administratives au parlement, lundi.
Chakchouk a indiqué que « les dettes de Tunisair ont atteint les 955 millions de dinars, » et « qu’il n’est pas question de céder Tunisair même partiellement