Le juge d'instruction près le pôle judicaire économique et financier a décidé la mise en liberté « provisoire » de Nabil Karoui sous caution de dix millions de dinars, annonce, mercredi, Mohsen Dali, porte-parole du pôle.