Après plus de quatorze heures de débat, le Parlement a accordé, mardi soir, la confiance aux nouveaux ministres, proposés lors d’un remaniement partiel qui a touché onze portefeuilles.

En réponse aux interrogations des députés, le chef du gouvernement, Hichem Mechichi, s’est dit convaincu que son cabinet va réussir dans sa mission, assurant avoir choisi “soigneusement” ses nouveaux ministres.

 

1- Le ministre de la Justice, Youssef Zouaghi, a obtenu 140 voix pour, 49 contre et 3 abstentions sur un total de 183 députés présents.

2- Le ministre de l’Intérieur, Walid Dhabi, a obtenu 138 voix pour, 50 contre et 2 abstentions.

3- Le ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières, Abdellatif Missaoui, a recueilli 144 voix pour, 49 contre et zéro abstention.

4- Le ministre des Affaires locales et de l’Environnement, Chiheb Ben Ahmed, a obtenu 140 voix pour, 49 contre et une seule abstention.

5- Le ministre de la Santé, Hedi Khairi, a recueilli 137 voix pour, 51 contre et 2 abstentions.

6- Le ministre de l’Industrie et des PME, Ridha Ben Mosbah, a obtenu 136 voix pour, 50 contre et 1 abstention.

7- Le ministre de l’Energie et des Mines, Sofien Ben Tounes, a obtenu 131 voix pour, 52 contre et 2 abstentions.

8- Le ministre de l’Agriculture, Oussama Kheriji, a recueilli 128 voix pour, 52 contre et 5 abstentions.

9- Le ministre de la Culture, Youssef Ben Brahim, a obtenu 141 voix pour, 48 contre et 1 abstention.

10- Le ministre de la Formation professionnelle et de l’Emploi, Youssef Fnira, a recueilli 118 voix pour, 55 contre et 4 abstentions.

11- Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Zakaraia Belkhouja, a obtenu 138 voix pour, 43 contre et une seule abstention.

Les nouveaux ministres devraient prêter serment, lors d’une cérémonie qui sera organisée au palais présidentiel de Carthage.