”Aucune contamination au coronavirus n’a été enregistrée parmi les migrants irréguliers tunisiens à bord du bateau italien en quarantaine accosté à Lampedusa“, a souligné mercredi Romdhane Ben Amor, porte parole officiel du forum tunisien pour les droits économiques et sociaux (FTDES).

Dans une déclaration à l’agence TAP, Ben Amor a souligné que le bateau compte à son bord 700 migrants dont la majorité sont des Tunisiens et sont à leur 9ème jour de confinement.

La même source a indiqué que 12 migrants irréguliers de nationalités africaines sont contaminés au virus et sont actuellement à bord du bateau.

Il a, en outre, précisé que les migrants irréguliers sont confinés dans le bateau en attendant de les placer dans les centres d’accueil des migrants ou leur éventuel rapatriement vers leurs pays.

Ben Amor a signalé que les migrants tunisiens ont dénoncé les mesures préventives adoptées par les autorités italiennes à bord du bateau indiquant que les règles d’isolement ne sont pas appliquées.

Il a, par ailleurs, déclaré que le FTDES refuse le rapatriement forcé des migrants, qui se fait en masse et ne respecte pas les droits des personnes.

Selon lui, 197 migrants irréguliers tunisiens irréguliers ont été rapatriés d’Italie depuis janvier 2020, soit une moyenne de deux voyages par semaine (chaque lundi et jeudi ), avec une moyenne de 40 migrants par voyage.

” 6 185 migrants irréguliers auraient franchi les côtes italiennes depuis janvier 2020 jusqu’au 11 août de cette année “, a-t-il ajouté.

A noter que le président de la République, Kais Saïed, s’était entretenu lundi 27 juillet avec la ministre italienne de l’Intérieur Luciana Lamorgese pour discuter des moyens possibles de faire face au phénomène de la migration irrégulière.