Cent quatre accidents de la circulation ont été enregistrés sur les routes tunisiennes, depuis le 1er juillet, date marquant le lancement du programme Vacances en sécurité, jusqu’au 9 juillet courant, apprend-on auprès de l’observatoire national de la sécurité routière du ministère de l’Intérieur.

Le nombre des personnes tuées dans ces accidents de la route s’établit à 27, alors que le nombre de blessés s’élève à 177, a indiqué dimanche à l’agence TAP, le porte-parole de l’observatoire Oussama Mabrouk, affirmant que les accidents de la circulation sont en baisse par rapport à la même période en juillet 2019, soit 68 accidents de moins ainsi que pour le nombre de blessés (73).

Le nombre des accidents mortels est resté stable.

Le gouvernorat de Tunis a enregistré le plus grand nombre d’accidents de la circulation (18 sur un total de 104 accidents), provoquant la mort de 5 personnes et 22 blessés, vient ensuite Gabès avec 9 accidents (4 morts et 18 blessés), puis Monastir avec 7 accidents routiers (6 morts et 8 blessés).

Les principales causes des accidents de la route sont l’excès de vitesse (14 accidents: 9 morts et 24 blessés), l’inattention (30 accidents: 3 morts et 40 blessés), et le non-respect de la priorité (14 accidents: 1 mort et 28 blessés).