Le parti “Qalb Tounes” a invité le chef du gouvernement, Elyes Fakhfakh, à “lever la mainmise” sur la commission d’enquête au sujet des suspicions de conflit d’intérêts en lien avec le chef du gouvernement.

Le parti l’exhorte, également, dans une déclaration publiée vendredi, à faire cesser les tentatives visant à entraver les travaux de la commission.

Qalb Tounes dénonce, également, les campagnes de diffamation “graves et méthodiques” qui ont conduit certaines parties au pouvoir et de groupes parlementaires alliés au gouvernement à utiliser des députés dissidents de Qalb Tounes pour porter atteinte à la réputation au président de la commission et discréditer ses travaux.

La réunion périodique du bureau politique de “Qalb Tounes” s’est déroulée jeudi.