Mohamed Abbou le ministre chargé de la Fonction publique, de la Bonne gouvernance et de la lutte contre la Corruption a assuré vendredi à Shems FM, que « le Groupe Chimique Tunisien a demandé officiellement à l’Etat une autorisation pour importer du phosphate. »
Le ministre a mis en garde contre les conséquences de cette demande, ajoutant que le stock est vide depuis 4 jours et le groupe craint ne pas répondre aux commandes des clients.

Abbou a dénoncé l’entrave de la marche de la production du phosphate, considérant cela « une destruction de l’économie tunisienne, de la région de Gafsa et de l’Etat. »
« La loi sera appliquée. »a-t-il assuré.