”L’accélération des décès au cours de ces derniers jours est révélateur de l’évolution rapide de la propagation du nouveau coronavirus en Tunisie“, a souligné jeudi, Rim Abdelmalek, professeure en maladies infectieuses à l’hôpital La Rabta.

Dans une déclaration à l’agence TAP, la spécialiste a indiqué que le nombre de décès a été multiplié par deux au cours de quelques jours passant de 12 cas à 24 mardi dernier.

” Cette hausse est expliquée par le non-respect des mesures de confinement et des recommandations sanitaires par nombre de citoyens ce qui présage le passage imminent à un scénario noir d’où l’importance d’être vigilants pour ne pas perdre le contrôle de la situation “, a-t-elle précisé.
En outre, Rim Abdelmalek a estimé que le nombre de cas confirmés n’est pas révélateur de la situation réelle surtout face au refus de plusieurs personnes atteintes du COVID-19 d’être hospitalisées ou admises dans les centres spécialisés de confinement.