Le secrétaire général du parti socialiste Moncef Cherigui a considéré que « la nouvelle Constitution est celle de Kais Saied et ne représente que 30% du peuple tunisien. »
invité de Studio Shems, vendredi, Cherigui a assuré que « son parti ne participera pas aux élections législatives prévues pour le 17 décembre 2022. »
ll a ajouté que « le président de la République a exclu les partis politiques en comptant créer une loi électorale qui se base sur le régime de scrutin uninominal. »