Membre de l’Instance Supérieure pour l’Indépendance des Élections (ISIE) Sami ben Slama a déclaré que « le président de la République doit dissoudre la composition actuelle de l’instance et limoger ses membres car ils sont un danger pour les prochaines élections législatives. »
Lors de son intervention dans Houna Shems vendredi, Ben Slama a ajouté que « l’ISIE est infiltrée, comme son président est Farouk Bouasker et son part-parole est Mohamed Tlil Manseri, qui ont été désignés par le mouvement Ennahdha auparavant.»