Membre de l’Instance Supérieure pour l’Indépendance des Élections Sami ben Slama a déclaré que « la direction de l’instance a refusé de publier les résultats de l’audit effectué par des sociétés nationales, et qui a révélé des “saletés”. »
Lors de son intervention dans Houna Shems vendredi, Ben Slama a ajouté que « son désaccord principal avec l’instance est dû à sa demande de publier ce rapport. »
Il a indiqué que « cet audit a été réalisé par des établissements de l’Etat à l'instar du ministère de l’Intérieur ou l’instance de protection des données personnelles. »