Le président du nouveau parti politique « Azimoun » Ayachi Zamal a déclaré que « le front de sauvetage national représente la période d’avant le 25 juillet, » tout en assurant que « son parti n’a rien avoir avec ce front. »
Lors d’une interview accordée à Studio Shems jeudi, Zamal a considéré qu' « il n’est plus possible de revenir à l’avant 25 juillet, », indiquant que « la situation actuelle revient à l’échec de l’élite qui ont gouverné le pays. »
il a renouvelé par ailleurs, son soutien au processus du 25 juillet, mais regrette « la gouvernance unilatérale.»