L’anesthésiste Dr Zakaria Bouguerra a appelé mardi 24 mai, à la « nécessité de fermer les frontières et à appliquer la quarantaine d’Ibn Sina afin d’éviter le risque de contaminations par la variole de singe. »
Il a expliqué que « toutes les personnes venant en Tunisie doivent observer une quarantaine de 40 jours dans un hôtel. »
Le médecin a estimé que « le virus est très dangereux et il peut se transmettre par des gouttelettes respiratoires ou par contact direct prolongée avec une personne infectée. »