L’ancien conseiller de l’ancien président de la République Beji Caied Essebssi (BCE), Nourredine Ben Ticha, a déclaré jeudi, que « le changement du projet de loi sur l’amendement du régime électoral lors d’un conseil ministériel conformément au souhait de Rached Ghnaouchi (président du mouvement Ennahdha) et Youssef Chahed (chef du gouvernent à l’époque), après son élaboration au Palais de Carthage, est derrière sa non-ratification par BCE. »
Invité de Studio Shems, Ben Ticha a ajouté que « Ghanouchi et Chahed avait tenté de convaincre BCE de signer le projet de loi, mais il avait refusé car il était contre « l’exclusion.»