Le député au parlement suspendu Mongi Rahoui a considéré mardi, que « le parlement de 2019 est fini suite à une demande populaire et ne reviendra plus. »
Invité de La Matinale de Shems Fm, Rahoui a assuré qu’il « n’est plus possible de revenir au parlement de 2019, « appelant à des élections anticipées.
« Le parlement est fini notamment après des preuves d’existence de listes électorales illégitimes. »a-t-il ajouté.
Il a appelé par ailleurs, le président de la République à « accélérer dans la publication de décret éliminant les listes qui ont reçu des financements internationaux. »