Le député au parlement suspendu Walid Jalled a assuré que « le mouvement Tahya Tounes vit actuellement des divisions au sujet des mesures annoncées par le président Kais Saied le 22 septembre. »
Invité de Studio Shems mardi, Jalled a déclaré que « le mouvement Tahya Tounes est divisé entre ceux qui soutiennent et ceux qui refusent les décisions du 22 septembre et du décret 117, » assurant que les décisions du 25 juillet sont approuvées à l’unanimité au sein du mouvement.
Il a considéré par ailleurs, que « le président a dévié du processus du 25 juillet. »