L’activiste politique Taher Ben Hessin a exprimé mardi, son soutien à l’état d’exception décidé par le président de la République le 25 juillet.
Invté de Houna Shems, Ben Hessin a déclaré que « le président aurait commis une trahison s’il n’a pas activé l’article 80 de la Constitution. »
« L’activation de l’article 80 joue en faveur du président. »a-t-il ajouté.
Commentant la déclaration du membre de la camagne électorale de Kais Saied, selon laquelle l’état d’exception se poursuivra jusqu’en 2024, Ben Hessin a indiqué que « ceci est inacceptable. »