Le dirigeant au sein du mouvement Ennahdha Mohamed Goumani a déclaré jeudi, que « le bureau exécutif du mouvement trouve que le décret présidentiel n°2021-17 relatif aux mesures exceptionnelles, émis par le chef de l’Etat, annule la Constitution de 2014 et le remplace illégalement. »
Lors de son intervention dans Houna Shems, Goumani a ajouté : « il est clair que le président tend vers l’autocratie. »
« Kais Saied vise à démanteler l’Etat et ses institutions, mais toute la classe politique va lutter contre cette dictature. »a-t-il indiqué.
Il a estimé que « Saied a créé une crise qui s’ajoute aux crises que rencontre déjà le pays. »
Goumani a ajouté que « Ennahdha va s’adresser aux parties qui s’opposent aux décisions de Saied et à l’Union Générale du Travail afin de coordonner les positions. »
« On va se réunir pour défendre la démocratie et l’union du peuple. »