Le dirigeant au Courant démocrate Mohamed Hamdi a déclaré mercredi : « il ne faut pas que les mesures exceptionnelles deviennent permanentes. »
Invité de Houna Shems, Hamdi a ajouté : « il ne faut pas que les mesures exceptionnelles deviennent une introduction à la dictature et à la tyrannie. »
« Le provisoire ne doit pas durer et Il faut répartir les pouvoirs. »a-t-il indiqué.

Notons que le président de la République Kais avait prolongé les mesures exceptionnelles annoncées le 25 juillet dernier.