Le député au parlement suspendu Hatem Mliki a considéré lundi, qu’il est « plus judicieux que les députés s’accordent sur la dissolution du parlement pour leur dignité. »
Invité de Houna Shems, Mliki a appelé à « adopter l’idée de dissoudre le parlement, puis la tenue d’une plénière pour fixer une date des élections anticipées avant la dissolution du parlement. »