Le professeur en droit constitutionnel Rabeh Khraifi a considéré lundi, que « la démission des députés au parlement suspendu est illégale et n’a aucune valeur. »
Lors de son intervention dans Houna Shems, Khraifi a ajouté « pour que la démission des députés soit légale, il faut qu’elle soit déposé au bureau d’ordre par un huissier ou via la poste. »